Projet de loi asile et immigration : mon amendement “Emmaüs” adopté

Dans le cadre de l’examen du projet de loi asile et immigration à l’Assemblée nationale, j’ai défendu un amendement visant à faciliter l’accès des compagnons d’Emmaüs à un titre de séjour. Adopté par l’Assemblée nationale contre l’avis du gouvernement, cet amendement est le seul parmi les 323 présentés par les députés du groupe Les Républicains sur ce texte à avoir emporté un vote favorable.

L’amendement que j’ai porté et défendu avec plusieurs collègues députés vise à permettre aux compagnons d’Emmaüs qui peuvent se prévaloir de trois ans de vie en communauté d’avoir accès au dispositif du « titre de séjour temporaire pour motif exceptionnel ». L’amendement prévoit que, pour en bénéficier, les compagnons devront obtenir un certificat délivré par la communauté Emmaüs qui attestera de leur parcours d’intégration.

Cet amendement vise à reconnaître le formidable parcours d’intégration que proposent les 119 communautés Emmaüs de notre pays, qui fait une large place à la valorisation des compétences mais aussi à l’apprentissage de la langue française, de la citoyenneté, de la tolérance et du vivre ensemble. Il permettra de reconnaître l’engagement de milliers de bénévoles mais aussi l’intérêt d’un modèle innovant qui a fait ses preuves et qui est incontestablement d’intérêt public, comme j’ai pu le constater lors d’une visite à la communauté Emmaüs d’Aurillac (photo).

Partagez !
Facebook
Twitter
LinkedIn