Le gouvernement doit renoncer à la hausse des taxes sur les carburants !

J’ai alerté le gouvernement au travers d’une question écrite et dans le cadre d’une réunion de la Commission du développement durable, le 3 octobre 2018 à l’Assemblée nationale, sur les conséquences de la hausse des prix des carburants pour les habitants des zones rurales. Cette hausse est liée à une progression des taxes qui doit se poursuivre jusqu’en 2022 et qui s’ajoute à l’augmentation du prix du baril.

J’ai demandé au gouvernement de renoncer à ces hausses de taxes et déposé plusieurs amendements en ce sens dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2019.

Partagez !
Facebook
Twitter
LinkedIn