Pensions de réversion : une réponse à moitié rassurante

En juillet 2018, alors qu’un débat s’était engagé sur une possible remise en cause du dispositif des pensions de réversion, générant de fortes inquiétudes chez les retraités comme dans l’opinion publique, j’avais interrogé la ministre des Solidarités et de la Santé sur les intentions du gouvernement.

Dans la réponse à ma question écrite, publiée au Journal officiel du 4 septembre 2018, la ministre de la Solidarité et de la Santé confirme qu’il n’est pas question de supprimer le dispositif des pensions de réversion, mais que le gouvernement envisage « d’en revoir les règles de calcul et d’attribution, afin qu’elles soient communes à tous, lisibles, justes, équitables et permettent de protéger efficacement les personnes confrontées au drame de la perte d’un conjoint ».

Des intentions louables mais qui méritent d’être précisées. Je resterai vigilant sur les évolutions qui pourront être effectivement proposées.

Partagez !
Facebook
Twitter
LinkedIn