Mobilité : je lance une pétition contre la réduction de vitesse à 80 km/h

Suite à l’annonce par le Premier ministre de sa décision de mettre en œuvre le projet de réduction de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur le réseau routier secondaire, j’ai décidé d’interpeller le Président de la République au travers d’une lettre-pétition que je vous invite à cosigner et à faire cosigner autour de vous pour manifester notre opposition à cette mesure, injuste et pénalisante pour un département rural comme le nôtre.

Partagez !
Facebook
Twitter
LinkedIn